Thérapie et nouveaux modes de communication

Pour sa 11e journée d’étude, la FF2P propose de réfléchir à l’impact du numérique sur les pratiques thérapeutiques.

aff_11-journee

Cette journée aura lieu samedi 30 mars, de 9h15 à 18h30, à Rennes.

« Quand les nouveaux modes de communication s’invitent dans la relation thérapeutique : dangers et/ou opportunités ?

« Les outils de communication actuels (téléphone, sms, mail, Skype, sites internet…) sont entrés dans nos pratiques. De fait, la séance, le cadre se transposent parfois en dehors de nos cabinets. Quelles influences l’usage de ces outils a-t-il sur le processus thérapeutique ? Sur nos pratiques ? Sur l’évolution de la psychothérapie ? Quelles questions éthiques cela soulève ? A partir de vos expériences et de celles de nos deux intervenantes, la FF2P vous propose une réflexion collective sur ce sujet. »

Plus de précisions sur le site de la FF2P : c’est ici !

 

 

Colloque FF2P : Précarité psychique

Précarité psychique et son incidence

dans notre approche la personne en thérapie

Précarité FF2P

Précarité psychique : quelle est la part du psychopraticien ?

 La précarité a été pensée par le philosophe, le sociologue, le politique. Il s’agit lors de ce 33e colloque de la FF2P de donner toute sa place au praticien de la psychothérapie qui, par son approche de soignant, peut prendre part à l’étude de ses caractéristiques psychiques et psychothérapeutiques.

La précarité moderne s’inscrit dans un contexte inédit qui ne peut être confondu avec la vulnérabilité « normale », passible de chaque existence.

Elle se généralise et devient un problème de société ; il est clair que le professionnel de la psychothérapie fait partie des personnes ressources vers lesquelles se tourner pour mieux être à l’écoute et saisir les situations à chaque fois singulières et ainsi prendre soin.

Objectiver la précarité dans un contexte psychique n’exclut pas ses autres champs d’appartenance tels que le politique, le social et l’économique pour ne citer que les plus prégnants.

Dès lors, analyser la précarité dans ses représentations  et manifestations psychiques ne sous-entend  pas de mettre à distance ses autres dimensions et ne  déresponsabilise pas ses autres interférences  en affaiblissant leur impact, voire en les dédouanant.

Quelle est la part du psychopraticien face à une personne en situation de précarité ? L’analyse identitaire lui permettra certes de changer ce qui peut l’être tout en acceptant l’extériorité de sa situation. La particularité du psychopraticien est qu’il ne désocialise ni ne dépolitise le regard porté sur les processus de précarisation ; l’histoire personnelle n’est pas réductible à son champ psychique.

Pour autant, peut-on en tirer une règle générale ? Le psychopraticien n’est pas dissociatif quel que soit le contexte dans lequel il intervient. Contrairement aux autres approches médicales, économiques et sociales, la relation singulière telle qu’elle peut être vécue en psychothérapie est la seule à tenir compte de « l’être », de son  identité et de sa singularité.

La situation d’urgence associée à cette précarité exige des expertises et notamment une expertise psychologique ; la nécessité de connaître la réalité psychique caractéristique de la précarité est un préalable à toute prise de décision et donc à toute action quel que soit son domaine d’intervention politique, social ou économique.

Ces 2 jours de colloque nous aideront à mieux saisir ce qu’est la précarité psychique tout en la replaçant dans son contexte actuel : est-elle une simple crise de l’existence individuelle ou s’amplifie-t-elle aujourd’hui pour devenir un problème de société ? Tous les intervenants choisis nous apporteront leur expertise dans des domaines volontairement diversifiés, en privilégiant la description d’exemples concrets.

Nous ne sommes  pas seulement invités à un travail d’écoute des conférences, mais également à une participation active par vos questions à l’issue des conférences et lors des tables rondes. Cette année nous avons invité une compagnie de théâtre forum ainsi que des peintres des rues qui nous feront saisir la précarité dans des situations existentielles concrètes.

Informations pratiques pour ce colloque sur le site de la FF2P : Précarité psychique

Événement : « Être parent aujourd’hui »

Le samedi 24 mars prochain, la FF2P (Fédération française de Psychothérapie et Psychanalyse) organise une journée de débats et réflexion à Paris, dans le cadre des semaines d’information sur la santé mentale.

aff_sante-mentale

Programme de la journée :

PRÉSENTATION DES THÉMES DE TRAVAIL EN GROUPE
Présentation et enjeux de la journée animée par des membres de la Fédération française de Psychothérapie et de Psychanalyse (FF2P)
la juste parentalité : trouver la juste place entre autorité, complicité et amour
par Anne Catherine SABAS, psychanalyste
l’accompagnement parental de l’enfant en lien avec sa scolarité, ses souffrances dans le dispositif élève-enseignant-parent
par Isabelle CANOUÏ DE CAYRON, psychopraticienne
la fonction de parent dans tous ses états familiaux, qu’est-ce qui fait famille et qu’est-ce qui fait fonction de parent
par Sylvie CADY, docteur en psychologie clinique et directrice du Centre International de Psychosomatique
attachement et indépendance: l’exemple des troubles des conduites alimentaires
Par Manuel DO O’GOMEZ, psychopraticien
la relation parents/enfants dans la famille monoparentale
par Ruth HERZBERG, psychopraticienne
La résonance de notre propre Histoire de Naissance dans notre Devenir parent
par Nathalie PIQUEE, psychopraticienne

10h45-11h45 : la parole aux participants : partager ses interrogations avec des professionnels pour trouver ressources et appuis

11h45-12h30 : synthèse et mise en commun des idées majeures de chaque groupe

14h-15h30 : psychodrame avec Carolina BECERRIL MAILLEFERT, psychologue, psychanalyste : mise en situation de conflits familiaux aux différentes étapes de l’enfance

15h30-15h45 : présentation d’autres appuis thérapeutiques pour les familles par Florence LAGOUGINE, psychosociologue, gestalt-thérapeute

15h45-17h00 : table ronde : les besoins de l’enfant et la construction du moi aujourd’hui (regards croisés sur le thème de la journée)

Précisions sur le site de la FF2P : Fédération française de Psychothérapie et Psychanalyse

2e Festival CinoPSY’S – 2017

La 2e édition du Festival CinoPSY’S, organisé par la FF2P, fédération française de psychothérapie et psychanalyse, aura lieu les 6, 7 et 8 octobre prochains à Bordeaux.

La psychothérapie fait son cinéma sur la famille… dans tous ses états.

Vaste et passionnant sujet s’il en est, qui vient chahuter nos émotions et positionnements et nous plonge parfois dans l’ambivalence des sentiments.

2017-affiche-a4

Trois jours de cinéma, de réflexion et de débats sur la famille et sa complexité. Un événement qui accueillera Mazarine Pingeot et Alex Lutz, marraine et parrain de cette édition, ainsi que Serge Hefez, comme invité d’honneur.

Trois jours psy au coeur du cinéma, trois jours de cinéma au coeur de la psyché !

Pour réserver votre pass et voir plus précisément le programme, c’est ici !

 

8e Congrès international du World Council for Psychotherapy

Du 24 au 28 juillet 2017 aura lieu le 8e Congrès international de psychothérapie, à la maison de l’Unesco, à Paris.

« Ce congrès mondial du World Council for Psychotherapy s’inscrit dans le cadre de ce siècle de mondialisation qui interpelle les pratiques psychothérapeutiques, leurs fondements théoriques et où la rencontre des psychothérapies avec les représentations anthropologiques, épistémologiques, éthiques et culturelles est en marche. (…)

f24

L’enjeu se déclinera autour de plusieurs axes paradigmatiques :

–  La vie doit rester plus forte que la violence destructrice

–  L’amour est toujours le socle de notre humanité et du lien interpersonnel, familial et social.

–  La lutte contre la détresse psychique et des maladies psychiatriques est un devoir humain et éthique

– La rencontre exceptionnelle de très nombreux spécialistes de la psychothérapie venus des cinq continents est une nécessité humaniste pour aborder toutes les formes de psychothérapies, de tous les courants pour échanger, partager leurs expériences, leurs idées.

La psychothérapie est reconnue comme un moyen inéluctable et efficace pour traiter les troubles psychiques, alléger les souffrances des patients, mais elle est aussi un déterminant important pour l’évolution de l’être humain et de sa pensée.

La psychothérapie est source de lien social en libérant chacun de la peur de l’autre et aussi de la peur de lui-même.

Affirmer notre liberté, notre identité, nos valeurs et le professionnalisme du métier est aussi un acte citoyen et politique fort dans le contexte mondial actuel. »

Parmi les intervenants, Boris CYRULNIK, Marie DE HENNEZEL, Thierry JANSSEN… ainsi que d’autres intervenants prestigieux, dont l’intervention vidéo du Dr Irvin YALOM.

Précisions sur le site consacré : 8e Congrès international de psychothérapie.

 

 

Le 1er Festival Cinopsy’s

Le 1er Festival Cinopsy’s « La psychothérapie fait son cinéma »
organisé par la FF2P, la Fédération Français de Psychothérapie et de Psychanalyse,
aura lieu à Bordeaux, les 27, 28 eu 29 mai prochains.

Cinopsys

« A l’image de ce qui se passe dans l’intime d’une consultation de psychothérapie, la caméra nous fait pénétrer dans l’univers d’êtres qui vivent sous nos yeux des situations de vie ordinaire ou de crise.
Chacun de nous, au travers d’un film, peut être renvoyer à son vécu, à son histoire, à ses émotions, mais aussi à des questions ou problématiques de notre société.
Le rapport à soi, le rapport aux autres et le rapport au monde… »

A travers cette manifestation, la FF2P souhaite faire découvrir à un plus large public le monde de la psychothérapie, les différentes approches et le métier de psychopraticien.
Le thème de cette première édition est « la traversée du temps».

Précisions et inscriptions : http://cinopsys.com/index.php