Vouloir et action – Irvin Yalom

« Savoir et ne pas agir équivaut à ne pas savoir du tout. »

« En soi, la conscience de la responsabilité ne va pas de pair avec le changement; elle constitue simplement la première étape du processus de changement. (…) un patient qui prend conscience de sa responsabilité pénètre dans le vestibule du changement. (…)

Pour changer, le sujet doit d’abord assumer cette responsabilité et s’engager à une forme d’action. Le mot lui-même exprime cette capacité : la responsabilité en soi se définit comme l’aptitude à répondre.

La psychothérapie vise le changement, changement thérapeutique qui doit s’exprimer par des actions, non pas du savoir, de l’intention ou du rêve. »

« Thérapie existentielle », de Irvin Yalom, ouvrage paru en 2008 chez Galaade Éditions.

Les moments de transformation

P1050691

« Ce qui pose problème avec les portes magiques, c’est que vous ne les voyez pas, même quand vous les passez. »

Souvent, dans les moments de transformation, nous sommes incapable de dire ce qui se passe. Pourquoi ? Parce qu’en tentant de rester à flot, il est presque impossible de voir l’océan qui nous porte. Pendant que nous combattons la souffrance qui accompagne tout changement, il est souvent impossible de voir le nouveau « moi » en train d’émerger. Pendant que nous sentons notre main démunie et contractée par l’expérience, nous pouvons rarement imaginer ce qui pourra l’emplir une fois qu’elle sera ouverte. A mesure que les jours nettoient notre coeur, nous parvenons à sentir quelque chose d’indivisible nous parcourir même si nous ne pouvons pas encore imaginer tout le lait frais, tout le ciel et tout le rire que nous goûterons une fois la fraîcheur retrouvée.

  • Assis dans le calme, amenez à votre esprit un combat qui fait rage en vous à ce moment de votre vie.
  • Respirez dedans et bénissez la partie enfouie de vous qui attend de naître à son tour dans ce monde. »

*****

Le goût du ciel
Mark Nepo, « Le livre de l’éveil »