Psychothérapie : Amour et présence

Risquer la traversée vers soi, y être ensemble, c’est tisser à deux voix le pont qui mène à la clarté et à la connaissance, et avec elles, c’est tout un monde de possibles qui peut s’ouvrir et permettre une nouvelle liberté.

Se sentir accueilli dans la présence l’autre, se sentir regardé, parfois pour la première fois, donne au cheminant en thérapie l’appui nécessaire pour embrasser la vérité sur lui-même et apprivoiser les contraires et contrastes qui le font humain, les rires à gorge déployée, autant que les peines qui mettent à terre.
C’est parce que nous sommes si semblables, toi qui viens me voir, et moi qui prépare ta venue, bousculés et surpris par les mouvements de vie, meurtris par tout ce qui nous laisse sans voix, que nous pouvons nous re-connaître – nous connaître à nouveau – l’un et l’autre miroirs de la profondeur sensible que nous sommes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s